N
O
S

C
O
P
A
I
N
S

T
O
P
-
S
I
T
E
S

N
A
V
I
G
A
T
I
O
N

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous recherchons activement des demoiselles, merci :D
Nous recrutons un nouvel animateur, c'est par ici !
Venez participer à la tombola !

Partagez | .
 

 HELP ME ~ ft. Ahanu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
6E ANNEE ◊ KRAKEN
avatar

Aria E. Grey
6E ANNEE ◊ KRAKEN


Coquillages : 2071
Messages : 91

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: HELP ME ~ ft. Ahanu   Mar 21 Avr - 10:55

Je n'aime pas la foule, les lieux grouillant de monde, les marées noires de personne, s'agitant, le cerveau débordant de pensées polluantes. Mais je ne peux pas non plus vivre dans une grotte. J'ai besoin de sortir, d'aller dans les commerce, de travailler, de vivre tout simplement. Aujourd'hui j'avais absolument besoin de m'acheter des nouvelles fringues cause d'un pantalon taché de manière irréversible à l'encre de chine, d'un autre déchiré au niveau de l'autre jambe et d'un dernière dont la fermeture avait rendu l'âme. Il m'en restait deux. Alors je suis pas une acheteuse compulsive, de un parce que je ne suis pas crésus, et de deux... parce que je ne suis pas crésus. Ouai, en fait si j'avais les moyens je me ferais pas prier. Malgré tout le fait d'apprécier l'art de la mode ça ne fait pas aimer les boutiques, comme je le disais les lieux bondé de monde m'horripile. J'ai beau contrôler mon don de manière très avancé, un surplus de gens, d'idées stupides et intenses ça fini par me donner de ces migraines. Plus j'y reste longtemps, plus je fatigues, plus je fatigue plus je les entend et plus je les entend, plus je les entend plus j'ai mal et ça augmente jusqu'à se que mon cerveau devienne une vrai bouillard. *j'ai faim* *au qu'il a un joli cul* *mon dieu où j'ai mi mon portable* *mon patron va me tuer* *j'espère que le menu de se soir sera potable* *qu'il est beau cette oiseau* *oh un éléphant qui vole* ( il doit être shooté celui là ) *la garce...* et ça devient vite un brouhaha insoutenable. En sortant de la boutique c'est encore pire. Si je trouve pas un endroit calme et vite je vais devenir dingue. Je ne peux même plus réfléchir, c'est trop d'information à la fois. Et automatiquement je vais la où les vagues sont les moins forte. Je m'engage dans une ruelle en courant. Fuyant les foules d'âmes et leurs préoccupation du moment. Ca se calme doucement, mais la migraine est encore là. La ruelle dans laquelle je me suis enfoncé n'a rien d'un lieu fréquentable. Je crois que c'est pas le genre d'endroit ou une jeune fille de mon âge devrait trainer. Mais je ne peux pas affronter la foule tant que la tension complète ne c'est pas atténuée ou je risque de tomber dans les pommes.
Puis la y a un type qui vient vers moi, la figure rouge, la barbe de trois jour, pas net du tout, taillé comme une armoire à glace. Je fais mine de rien mais commence à retourner vers les galeries. C'est p't'être de la paranoïa mais je veux pas tester. Puis il accélère et m'attrape le bras. J'étais pas folle, pourquoi ? Pourquoi j'ai toujours une poisse pareille ? Faut toujours que la malchance me tombe dessus. Il s'approche trop pré de moi, il empeste la vodka. Son autre main m'attrape par la taille par la taille. J'envisage de lui mette un direct, ou un bon coup ou je pense, mais je suis bloquée contre un mur et faut être réaliste, même avec une bonne technique de défense du haut de mon pauvre mètre soixante-cinq j'irais pas bien loin. Le gros porc parle, je sais pas ce qu'il dit et ses pensées sont confuses, mais j'en entend assez pour savoir que je suis dans la merde. Evidement je peux pas crier, j'ai pas de voix. Je hais dieu, et puis à ce stade, avec une vie pareille... Est-ce que je peux vraiment encore croire qu'on veille sur moi d'en haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7E ANNEE ◊ KIRIN
avatar

Ahanu Cayer
7E ANNEE ◊ KIRIN


Coquillages : 2031
Messages : 67

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: HELP ME ~ ft. Ahanu   Jeu 23 Avr - 18:13






Damoizelle en détresse
Aria x Ahanu.







Ahanu soupira et laissa sa tête s'écraser lourdement contre le plateau de son bureau. Aie ! Quel con ! Il se frotta le front, tout penaud, et jeta un coup d’œil derrière lui : non, ça va, la porte de sa chambre était fermée, aucun de ses coloc ne l'avait vu s'auto-assomer. Il enfonça la tête dans ses bras, fixant la feuille blanche devant lui. Peut être que s'il fermait les yeux trèstrèstrèstrès fort, les mots apparaîtraient comme par magie ? Il n'avait rien à perdre, alors il serra les paupières. Mais bien sûr, quand il les rouvrit, rien n'avait changé. De nouveau, il lâcha un soupir à fendre les pierres. Est ce qu'il aurait pas pu descendre de la muse de l'écriture, au lieu des mégas zombies cannibales ? Ça craignait tellement... Et la feuille qui continuait de le regarder dans les yeux, agaçante de vide et de virginité ! Ah, le syndrome maudit de la page blanche !

Il avait lu Le chien des Baskerville, récemment, et avait tellement adoré qu'il avait dévoré l'intégralité des Sherlock Holmes en quelques jours. L'esthétique de l'Angleterre Victorienne le hantait depuis, il rêvait aux rues sombres de Londres pluvieuse et de lords assis dans les fauteuils cosy en tweed de leurs club de bridge. Et les scénarios commençaient à se former dans sa tête, toujours basés sur cette ambiance brumeuse et chic. Finalement, il avait cédé face à ses instincts d'écrivain, et s'était documenté. Quelques pages wikipédia plus tard, il avait commencé le plan. Ce serait une petite nouvelle policière, avec pour protagoniste un gentleman qui chercherait à retrouver des disparus dans la famille de sa fiancée. Certaines scènes étaient plus claires que d'autres, mais il était fier de lui : l'histoire tenait bien la route, et le retournement de situation final était ce que sa modestie l'empêchait d’appeler un trait de génie.

Seulement voila, son personnage principal lui posait problème. Ce n'était pas tant au niveau de ses sentiments, mais plus de sa manière de s'exprimer, Ahanu galérait à lui trouver une voix. Il avait fait des tas d'essais, mais il était irrémédiablement bloqué. Il ne trouvait pas les mots qui sonnaient juste dans la bouche de ce lord anglais si distingué et propre sur lui, lui le petit roturier Canadien du XXIeme siècle. Allez, il se répétait, il faut se mettre dans la peau du personnage, penser comme il le ferait. Mais rien à faire.

Au final, Ahanu se décida à sortir, pensant que sûrement, l'air frais l'aiderait. Il avait marché et skaté dans les rues de la ville pendant bien deux heures, toujours réfléchissant. Les allées du marché aux fleurs étaient charmantes. Des fleurs aux couleurs vivaces semblaient surgir des étales, pousser sur les tréteaux de bois, se répandre comme un tapis brodé lourd d'odeurs et de nuances sur le sol. Mais rien de tout cela ne l'aidait à faire s'exprimer son gentleman londonien. Il quitta le marché. L'odeur des gens, humains ou non, commençait à le prendre à la gorge, et il sentait son ventre gargouiller. Il se rabattit donc vers des rues moins fréquentées. Il dériva dans ses pensées encore dix minutes, avant que quelque chose ne le frappe. Sur le bord d'une fenêtre, il y avait un chat qui agitait la queue nerveusement. Ahanu s'arrêta. Il ne pouvait pas à proprement parler communiquer avec les animaux, mais les Wendigoak sont très proches de n'importe quel esprit de la forêt, alors du moins il pouvait dire que ce chat était inquiet, embêté, voire énervé. Ils se regardèrent dans les yeux une seconde, puis il comprit qu'il devait tourner la tête à droite pour voir ce qui agaçait le petit félin. Il se mordit la lèvre. Un gars avait enlacé une jeune fille, à qui ça n'avait pas l'air de plaire. Il les regarda une seconde de loin, pas convaincu sur ce qu'il devait faire. Peut être le connaissait-elle, peut être jouaient-ils simplement ? Non, ça n'en avait pas du tout l'air. Au risque d'être malpoli, il s'approcha, une mimique inquiète sur le visage.
code © mei sur apple-spring



HRP:
 

_________________

It's gone, gone, baby it's all gone, there's no one in the corner and there's no one at home

RelationsFicheDéfis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6E ANNEE ◊ KRAKEN
avatar

Aria E. Grey
6E ANNEE ◊ KRAKEN


Coquillages : 2071
Messages : 91

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: HELP ME ~ ft. Ahanu   Jeu 23 Avr - 20:19

Mon cota de poisse était si élevé que ça en devient presque drôle : sourde-muette, orpheline, télépathe prise pour une barge toute son enfance, hôpital, psy, médoc, rejet, et bientôt je pourrais ajouter, dépucelage combiné d'un viol dans une ruelle sombre par un alcoolo avec un double menton et une bedaine infecte. Oui, je sais j'ai là des propos déplacé, I now that, mais c'est la panique. C'est nerveux. Je sais que ce que j'ai pensé de vous bon dieu n'était pas très catholique mais sérieux si vous existez faite un truc maintenant parce que je crois que sinon...sinon... Je sais pas, je veux pas savoir. Mon foutu don aurait dû être plus agressif que ça, je sais pas moi, des yeux à rayon laser en mode X-man, ou la fille qui pompe ton énergie quand tu la touches. Ouai ça c'est la classe, le pouvoir ultime, la classe, le top pour les associable en herbe.
Je regarde comme je peux autour de moi, dès fois qu'un miracle se produise parce que je vous jure que vous ne pouvez pas savoir se que ça fait, de se sentir impuissant comme ça pendant qu'on te tripote contre ton grès, à moins de l'avoir vécu. J'ai souvent eu peur dans ma vie, mais je suis plutôt courageuse en règle générale, enfin je crois. Ou alors c'est de l'orgueil. Mais là...
Oh ! Quelqu'un. Alléluia ! Un jeune homme, une armoire à glace qui pourrait bien faire concurrence à cette enflure. A moins que ce soit un autre tordu amateur de ruelle sombre ? Mais il n'en a pas l'air comme ça. Et puis au point ou j'en suis. Faut-il encore que l'inconnu s'intéresse à mon cas. t s'il repartait. Mais non, bien heureusement il vient par ici. Il a l'air septique, je l'entend, il se demande si il aurait raison d'intervenir, si ce n'est qu'un jeu ou si je suis vraiment dans de sal drap. Si si je te jure que je suis dans la mouise mon grand. Et jusqu'au pif si tu viens pas m'aider. Je ne peux pas crier mais je le regarde, un appel à l'aide agrafé au visage en rouge qui clignote dans la nuit ( comme dirait mon prof de physique ). Et ma voix s''immisce dans la tête du jeune homme : " Aide-moi s'il te plais, je suis muette mais télépathe, je peux pas crier mais crois-moi j'aimerai le faire..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7E ANNEE ◊ KIRIN
avatar

Ahanu Cayer
7E ANNEE ◊ KIRIN


Coquillages : 2031
Messages : 67

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: HELP ME ~ ft. Ahanu   Dim 26 Avr - 18:15






Damoizelle en détresse
Aria x Ahanu.





" Aide-moi s'il te plais, je suis muette mais télépathe, je peux pas crier mais crois-moi j'aimerai le faire..."

Il s'arrêta net quand la voix résonne dans sa tête. "Oh" est le seul truc qu'il arriva à penser, sur l'instant. Aaaah, les télépathes, il ne s'y habituerait jamais. Même si son don à lui consiste aussi à rentrer de force dans la tête des gens, ça lui fait toujours bizarre de sentir que quelqu'un lui tripote le cerveau. En plus, peut être que c'est un truc que seuls les gens avec un don comme ça ressentent, mais il visualisait bien cette présence étrangère dans sa tête, c'était perturbant.

Ceci dit, bien sûr que la petite brune en face de lui avait raison d'utiliser son don, l'inconfort du méga nounours passerait bien. Elle transpirait la peur, et il s'en voulu d'avoir hésiter. Ce n'était pas le moment d'hésiter. Ce genre de comportement était absolument intolérable dans son esprit. L'alcool n'était absolument pas une excuse et cet homme puait la bière de mauvaise qualité. Avant, dans les tribus Algonquines, les violeurs étaient punis assez violemment : on coupait. Tout. Pas juste une petite castration, l'intégralité du bas ventre. Sans avoir le radical de ses ancêtres, Ahanu ne voulait pas voir ce type à moins de vingt mètres de la demoiselle.

Il ne s'énerva pas. La violence appelle la violence, et puis il pouvait très bien régler ça calmement. Il s'approcha, son air menaçant habituel sur le visage, et se planta en face d'eux. Il prit les mains de l'homme et les retira de la jeune fille, les sourcils tellement froncés qu'ils cachaient ses yeux bruns. Puis soudain l'idée lui vint. L'homme allait devenir violent, prétexter qu'il ne faisait rien de mal. A tous les coups. Il fallait qu'il ait lui même l'air légitime. Et quoi de plus légitime qu'un petit copain ?

" Cesse de t'éloigner toute seule, comme ça. Je me suis inquieté, Marguerite. Allez, suis moi, c'est assez."

Oui, nan, par contre. Qu'on ne lui demande pas d'être baraqué, bien intentionné ET le roi de l'impro.

code © mei sur apple-spring



_________________

It's gone, gone, baby it's all gone, there's no one in the corner and there's no one at home

RelationsFicheDéfis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6E ANNEE ◊ KRAKEN
avatar

Aria E. Grey
6E ANNEE ◊ KRAKEN


Coquillages : 2071
Messages : 91

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: HELP ME ~ ft. Ahanu   Sam 2 Mai - 12:23

J'eddit vite pour posté, excuse moi de tout ce temps mit pour répondre ><

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: HELP ME ~ ft. Ahanu   

Revenir en haut Aller en bas
 

HELP ME ~ ft. Ahanu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldfish Complex :: Alaria - La ville des crustacés :: Rue commercante :: Impasse malfamée-