N
O
S

C
O
P
A
I
N
S

T
O
P
-
S
I
T
E
S

N
A
V
I
G
A
T
I
O
N

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous recherchons activement des demoiselles, merci :D
Nous recrutons un nouvel animateur, c'est par ici !
Venez participer à la tombola !

Partagez | .
 

 Voie sans issue - [Ulysse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
1E ANNEE ◊ DRAGON
avatar

Sélène Alaister
1E ANNEE ◊ DRAGON


Coquillages : 2040
Messages : 42

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Voie sans issue - [Ulysse]   Dim 12 Avr - 22:09

Il n'y avait pas grand monde dans ce que les gens d'ici osaient appeler un port. Pas beaucoup d'embarcation non plus et, pire encore, aucune abandonnée sans surveillance et avec possibilité de la récupérer facilement. Si Sélène avait pensé trouver quelque chose ici, elle était à présent persuadée qu'elle allait devoir s'éloigner beaucoup plus de l'école. Ici, même avec peu de personnes, il y avait toujours trop de surveillance. En plus, si elle avait vu des gens manœuvrer ces "bateaux" volants, elle ne se sentait pas vraiment prête à en faire autant.

Elle soupira alors que le soleil continuait à frapper fort sur elle. Elle avait opté, en quittant l'école, pour un pantalon noir en toile et une chemise verte foncée, mais elle commençait à regretter son choix. Le vêtement attirait la chaleur et, qui plus est, son côté bouffant ne donnait que l'impression d'étouffer. Pourtant, elle avait été contente du résultat dans le miroir, mais elle aurait du se contenter de ses vêtements habituels.

Elle continua à avancer au milieu des allées, regardant les quelques personnes se trouvant là. Il y avait visiblement peu de liens entre le continent et cette île. Les quelques arrivées étaient trop rares pour être habituelles, et elle n'avait pas vu un seul départ. Est-ce que des étudiants pouvaient seulement partir d'ici ? Et, de toute façon, pour aller où ?

Neuf ans... Neuf ans dans un seul endroit. C'était tout simplement incroyable. Si elle avait encore des parents, elle n'aurait pas pu les voir pendant tout ce temps ? Cela lui semblait cruel et injuste. Il devait bien y avoir ici des jeunes aimant leurs parents. En neuf ans, ils seraient uniquement des étrangers les uns pour les autres. Son frère par exemple, il était si jeune, en neuf ans, il ne serait plus du tout le même. Elle-même aurait vingt-six ans... Elle ne serait plus une jeune fille, mais une adulte...

*Est-ce qu'en neuf ans ici j'aurais encore un endroit où aller ?*

Questionnement stupide, elle n'avait nulle part où aller. Mais en neuf ans dans le grand monde, elle aurait peut-être eu le temps de se construire quelque chose. A présent, cela semblait fichtrement compromis.

*Au moins j'ai pu trouver un travail...*

Oui, c'était une bonne nouvelle. La couture lui rappelait sa mère, une chance qu'ils aient eu besoin de quelqu'un, et qu'elle se soit souvenue de ses leçons. En mettant de l'argent de côté, elle arriverait peut-être à quelque chose.

*Même ici, les humains restent des humains...*

Avec de l'argent, on pouvait tout faire. Sans doute trouverait-elle quelqu'un pour les faire traverser en douce. Et, si ça n'était pas le cas, elle n'aurait plus qu'à trouver une solution encore toute différente. Peut-être devrait-elle s'aventurer du côté des bois. Un radeau semblait être un plan stupide, surtout en raison de ses capacités à nager, mais si ça avait une chance de marcher, elle devrait tenter.

Convaincre Craig serait plus difficile. Il semblait apprécier cet endroit, bien trop à son propre goût... Mais lui faire miroiter une ballade en mer devrait réussir à le tromper assez longtemps pour qu'il soit tiré d'affaire. C'était, de toute façon, trop tôt pour s'inquiéter de ce genre de détail.

Elle marchait ainsi, perdue dans ses pensées et ses plans quelque peu vaseux, sans prendre garde à ce qu'il y avait devant elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2E ANNÉE ◊ KIRIN
avatar

Ulysse Campbell
2E ANNÉE ◊ KIRIN


Coquillages : 1992
Messages : 58

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: Voie sans issue - [Ulysse]   Dim 19 Avr - 17:12

HRP:
 

La journée était plutot belle et ça embellit un peu l'humeur d'Ulysse. Car oui le jeune fille c'était levée du pied gauche. Après s'être endormie tard pour finir de lire son livre, pour une fois qu'un livre la captait autant.Ayant peu dormit et se retrouvant dans une foule assez bondée, la voilà avec un mal de crâne qui menaçait déjà. Écouteurs enfonçaient dans les oreilles, main dans les poche de sa robe, une nouvelle fois courte, elle avançait dans la ville espérant trouver un endroit où il y aurait 1) moins de monde et de 2) quelque choses à faire. N'importe quoi.

Elle passa une de ses longues mèches de cheveux derrière sont dos, trouvant refuges du coté de l'arrêt des chaloupe volantes. Elle observait les gens, travaillait essayant de garder une distance raisonnable avec eux. Plus que 7-8 ans ici et elle pourrait devenir hermite dans les montagne. A moins qu'elle découvre le remède miracle pour controler son pouvoir en attendant le l'hermitage lui semblait le meilleur choix de carrière pour elle.

Elle était fatiguée il lui tardait de rentrer dans sa chambre et dormir, mais elle ignorait ce que faisait ses deux colocataires en cette belle journée puis elle avait besoin de prendre l'air, d'explorer cette ville qu'elle n'avait jamais encore réellement exploré, découvrire ce monde différent du sien qui apparait sous ses yeux emeraude.

Mais elle prenait une pause la mini-exploratrice. Adossé a un mur, se fondant un peu plus de la musique, ses fin doigts tapent un rythme sur sa cuisse dénudé. 1,2,3...1,2,3... On respire, on ne pense plus à rien d'autre qu'à la musique. Elle s'enfonça un peu plus dans sa bulle, jusqu'à réussir à oublier un instant le mode exterieur et s'oublier un tout petit instant. Court mais efficace. MAis sa bulle éclata alors que d'étrange pensée envahit sa tête. Un phrase dans un premier temps. ''Même ici, les humains restent des humains..." et des histoire avec un ...Greg? Comme Gregory ?, et de plans vaseux pour.... Fuir . Fuir quoi ? Le pape? non l'île elle supposa.
Elle regarda autour d'elle, se demandant à qui appartenait les pensées qui passé dans sa tête, c'est alors qu'elle avança alors, se détachant du mur sur lequelle elle s'était adossée bien décidé à en savoir plus sur ces étranges pensées. De un ça l'occuperait, de deux elle était bien curieuse de voir qui pourrait être la jeune femme ou le jeune homme maitre de ses pensée.

Cherchant autour d'elle, elle ne vit pas desuite la jeune fille en pantalon noir, chemise verte, donc plutot que de l'éviter elle la percuta. Elle allait s'excuser quand la lumière ce fit dans sa tête. Habituellement lorsqu'elle entendait les pensée en distance sans contacte physique, d'autre pensée s'entremêler et souvent comme si elle était sous l'eau. Du moins un entre deux, c'était compliqué pour elle à expliquer. Mais lors d'un contacte physique c'était le vide seule les pensées de celle qu'elle touchait et les sienne était dans son crâne tout était plus clair, plus distinct.

C'était Elle ! L'auteur des plans ! Alors plutôt que des mots d'excuse elle lança, plutôt trop enthousiaste enfaite.

''- Oh! Mais c'est toi!!"

Oui c'était très clair. Du moins pour Ulysse. Ce que la jeune fille se rendit compte juste après avoir parlé. Tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler? Ulysse devrait y penser de temps en temps.

''- Ouais enfin... Euh... J'suis Ulysse et euh.... Désolée j'ai légèrement lu tes pensée, je controle pas bien mon pouvoir mais tu veux te carapater c'est ça ? Pourquoi ? Tu voudrais aller où ? C'est qui ce Greg ? Graig? Ohw et désolée pour le viol d'intimité c'est un accident je te le promet je contrôle mal mon pouvoir et.... T'es bien du pensionnat non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1E ANNEE ◊ DRAGON
avatar

Sélène Alaister
1E ANNEE ◊ DRAGON


Coquillages : 2040
Messages : 42

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: Voie sans issue - [Ulysse]   Ven 24 Avr - 13:04

Les yeux de Sélène s'écarquillèrent face à la jeune inconnue face à elle. Elle ne l'avait pas repérée avant, depuis quand était-elle là ? Elle sortait pourtant du lot dans cet environnement où la majorité des gens présents étaient adultes. Et de quoi est-ce qu'elle parlait ?

*Elle lit dans les pensées...*

C'était une mauvaise nouvelle. Il était évident que cette fille était du pensionnat. Plus évident encore, qu'elle avait tout "entendu" de ses plans. La partie moins évidente était de savoir si elle allait en parler à qui que ce soit. Elle ne dirait peut-être rien aux responsables, mais il suffisait qu'elle en parle à ses amis pour que l'information se répande comme une traînée de poudre.

Est-ce qu'elle lisait encore dans ses pensées ? Sans doute. Sélène devait à tout prix réussir à moins... penser. Ou, en tout cas, à être moins franche avec ces dernières. Mais comment arrêter d'être franche dans ses propres pensées ? Est-ce qu'il y en avait d'autres avec un pouvoir pareil ?

"Je... suis au pensionnat, oui. Je viens d'y arriver. Je m'appelle Sélène, mais tu dois déjà le savoir, non ? Et... toi ? Tu es là depuis longtemps ?

Elle éludait la question, elle le savait bien. Le fait que son plan soit déjà connu d'une autre personne ne lui plaisait pas vraiment. Tant qu'elle n'avait pas d'idée plus officielle, ça devrait bien se passer, mais elle savait pour Craig. Elle savait pour lui et la volonté de partir d'ici... Avec de la chance, cette inconnue voulait la même chose ?

Enfin, de la chance... Avec un prénom comme Ulysse, si Sélène et Craig prenaient la mer avec elle, ils ne reverraient pas leur maison avant des décennies... Enfin, d'après les légendes en tout cas... Est-ce qu'elle entendait ça aussi ?

*Cette discussion va être compliquée...*

Sélène se serait volontiers donnée des baffes pour s'empêcher de penser à tout et n'importe quoi. Mais rien que de savoir que cette fille pouvait tout entendre semblait suffire à faire surgir les idées plus vite qu'à l'habitude. Sélène se rendait compte de la vitesse à laquelle elle pouvait penser à des absurdités. C'était étonnant et, en même temps, un peu inquiétant.

Les gens passaient autour d'eux, ne semblant pas vraiment leur prêter attention, mais Sélène avait tout de même l'impression que chacun pouvait parfaitement écouter et rapporter leur conversation. Sans doute un peu paranoïaque, elle avait la sensation que tout le monde ici devait travailler pour les responsables de l'île. D'ailleurs, elle ne savait même pas de qui il pouvait s'agir. Est-ce qu'il y avait seulement un directeur ? Et, si oui, à quoi pouvait-il bien ressembler ?

*Arrête de laisser les pensées filer autant... Concentre toi...*

"Et Craig c'est... mon jeune frère..."

Elle tentait d'éviter comme elle le pouvait le sujet de sa grande évasion, mais elle sentait que, plus elle l'évitait, plus il lui revenait en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2E ANNÉE ◊ KIRIN
avatar

Ulysse Campbell
2E ANNÉE ◊ KIRIN


Coquillages : 1992
Messages : 58

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: Voie sans issue - [Ulysse]   Dim 10 Mai - 14:44

Ulysse laissa le temps à la jeune fille de comprendre... Plus parce que elle venait de l'agresser plus ou moins d'information d'un coup que pas réelle patience. Puis d'un autre coté elle était intimidée. C'était la première fois qu'elle prenait les devant pour parler, elle qui tenter de renier sa sociabilité.

*Elle lit dans les pensées...*

'Bravo capitaine Obivous c'est ce que je viens de te dire' pensa fortement la jeune fille une légère moue sur son visage, qu'elle reprit vite de marbre tandis que les pensées de sa camarades semblait s'envolait, s'exciter , s'emballer tout comme son mal de crane. Elle aurait du trouver un autre moyen d'aller parler à la jeune fille sans lui mentionné son pouvoir... Peut être un ''oh je suis désolée... Tien ta tête me dit quelque choses tu serais pas du pensionnat'' aurait pu largement fonctionner. Mais non.
De toute façon, Ulysse ne s'amusait pas a colportré des ragots, sauf pour emmerder une personne en particulier.

"Je... suis au pensionnat, oui. Je viens d'y arriver. Je m'appelle Sélène, mais tu dois déjà le savoir, non ? Et... toi ? Tu es là depuis longtemps ?

Ulysse du se concentrer un instant pour se rendre compte qu'elle lui parlait à l'oral. Elle prit quelque inspiration tandis que les pensait de la jeune femme continuait à fuser.

"Oui je suis du pensionnat, non je connaissais pas ton nom, j'entend juste tes pensée en live...Genre une radio.   Non tu peux pas dire tout ce que tu penses, vaut mieux eviter si tu veux garder tes amies et non je suis pas la seul télépathe... Mais si ça peut te rassurer tu es tomber sur la seule télépathe du coin qui savait pas du tout canaliser son pouvoir....Désolée pour ça encore''

Mais Sélène ne repondait pas plus que ça a ses questions, ce qui fit légèrement tiquer la jeune femme. Quand elle posait des questions, elle aimait avoir les réponses. C'était logique non sinon pourquoi prendre la peine de les posers ? En plus elle repondait même pas dans sa tête. Elle haussa d'un sourcil. Non elle voulait pas partir elle voulait plus tromper l'ennuis nuance. De toute façon qu'elle soit ici ou ailleurs, la différence était la liberté de mouvement que lui permettait ses parents.

Elle se pinça la lèvre pour ne pas éclater de rire devant la réfléxion de Sélène. À la place un léger sourire amusée/carnassier apparut furtivement sur les lèvres de la jeune fille. Ce n'était pas souvent qu'elle avait ce genre de remarque avec ce prénom. Souvent on être plus surpris par le fait qu'elle portait un nom plus au consonance masculine, plutôt qu'à un point précis de l'Odyssé.

'' En effet j'ai entendu. Enfin manière de parler"

Elle lui sourit un peu crispée, essayant d'ignorait le flot de pensée qui lui parvenait, sans grand succès. Cette fille devant elle était l'équivalent d'un très gros ouragan de pensée. Elle semblait un peu paniqué, peut être ? Son mal de tête menaçait de plus en plus. Plutot que de l'endiguer, Ulysse décida de laisser couler les pensées de Sélène sans tenter de les bloquer. Ça éviterait le très gros mal de tête en fin de journée. Bloquer les pensées des gens lui demander tellement de concentration.

Comme la fable de la fontaine, jouons les roseaux et accordons nous dans le flot de pensée deversé par la jeune fille... Et sa paranoïa. Puis parce que elle pensait que tout le monde autour d'eux d'interessé a des conversations entre deux adolescentes lambda. Si peut être étonné de les voir dans un lieu quelconque mais par particulière interessé au fond. Même si d'un coté, si elle pensait réellement à partir d'ici sans autorisation, valait mieux pas agir à la légère. Et de l'autre, Ulysse était trop éloigné des travailleurs pour entendre réellement leur pensée.

"Et Craig c'est... mon jeune frère..."

Ulysse sourit doucement, amusée. Elle lache un ''je vois'' mi-interessé. Voilà donc l'identité du fameux Craig, donc jeune frère. Recapitulons, La jeune fille voulait fuir, d'evader et avec son frère en plus. Intéressant. Ulysse haussa des épaules lui lache un peu condensent.

''Evite de penser à quelque chose t'y rammène tout le temps dessus. De toute façon, je sais déjà plus ou moins ce que tu veux faire. Non je ne cafterais pas, toute façon c'est pas le nombre d'amis que j'ai.  Non je ne pense pas que les gens autours de nous en ai rien à faire. J'y mettrait pas ma main au feu... Bref quoi qu'il en soit non je ne veux pas te suivre, mais je veux bien t'aider. De toute façon j'ai rien de mieux a faire..''

Elle s'arreta un instant de parler, rejettant une mèche de cheveux dans son dos. Elle passa un regard autour d'elle, il faisait plutot bon en tout cas. Ulysse était de bonne et avait décidé de donner un coup de main à la jeune femme. Puis ça pourrait être drôle qui sait.

''Alors tu as un plan en tête ou c'est un gros cafouillis aussi cette histoire là ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1E ANNEE ◊ DRAGON
avatar

Sélène Alaister
1E ANNEE ◊ DRAGON


Coquillages : 2040
Messages : 42

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: Voie sans issue - [Ulysse]   Jeu 28 Mai - 21:07

Sélène tenta de se calmer. La jeune fille n'allait rien rapporter et, même si elle avait du mal à décider si elle pouvait lui faire confiance ou pas, il était de toute façon trop tard. Et puis, avoir une alliée pouvant lire dans les pensées des autres, ça n'était pas une si mauvaise idée. Certes, Sélène n'aurait guère de secrets pour elle, et pour cause, mais, au moins, les autres n'en auraient pas non plus.

La jeune fille regarda un instant autour d'elles. Elles étaient toujours debout en plein milieu de la rue et, surtout, en plein soleil. La chaleur n'avait jamais vraiment dérangé Sélène, sans doute à cause de son pouvoir, mais elle savait que ça n'était guère agréable pour les autres. De plus, tant qu'à discuter avec quelqu'un, autant se détendre un peu. Elle repéra un coin de trottoir à l'ombre un peu plus loin. Ce ne serait pas aussi efficace et confortable qu'une terrasse de café, mais c'était déjà bien.

"Est-ce que ça te déranges si on va s'installer juste par la pour continuer notre discussion ?"

Elle tentait, déjà, de calmer le flot de ses pensées. Elle avait repéré une petite grimace sur le visage d'Ulysse et elle n'avait pas envie de lui faire plus de mal. Ou, tout du moins, de lui en faire plus qu'elle n'en recevait d'habitude.

Sélène s'éloignait déjà pour aller s'installer là-bas, laissant à Ulysse le loisir de la suivre. Elle lui expliqua, en même temps, où elle en était encore dans ses projets d'escapade.

"Je n'ai pas encore de plan. Nous venons tout juste d'arriver, alors je ne connais pas encore les moyens que nous avons à notre disponibilité. Je pensais chercher de l'argent... Payer un de ces marins pour nous déposer à terre."

Son regard passa sur différents matelots, se demandant si l'un d'eux accepterait vraiment de prendre deux enfants sur son bateau et, surtout, à combien il estimerait un tel service.

"Après, je voudrais trouver quelque chose de plus sûr. Si les hommes de ce port travaillent étroitement avec les responsables de l'île, il y a plus de chances pour qu'ils me dénoncent qu'autre chose... Dans tous les cas, il me faut un bateau et un moyen de le diriger... Quelqu'un qui s'y connait..."

Mais qui ? Si les marins étaient inaccessibles, peut-être un passionné dans l'école ? Sélène savait qu'elle serait malade pendant toute la traversé. Elle ne se souvenait même pas du paysage qu'il y avait avant d'arriver ici. Elle savait juste qu'elle n'avait rien pu avaler ou, en tout cas, rien garder. Heureusement, l'oracle qui les accompagnait s'était occupé de Craig. Au moins une chose de bien...

"Si tu veux m'aider, j'accepte avec plaisir. Un moyen de transport et quelqu'un avec mes compétences pour naviguer, c'est tout ce dont j'ai besoin... Je me dis... Qu'avec tes pouvoirs tu pourrais repérer d'autres personnes qui... Comme moi ne veulent pas rester. Enfin... Uniquement si ça ne te dérange pas... J'ai vraiment l'impression de trop t'en demander...

Et c'était vrai. Sélène venait juste de rencontrer Ulysse et, déjà, elle lui révélait tout ça tout en acceptant une aide précieuse. Mais, quoiqu'il en soit, les pouvoirs d'Ulysse étaient spectaculaires et terriblement utiles... Terribles aussi à supporter. Ce devait être extrêmement difficile de lire dans les pensées de toutes les personnes autours...

Mais c'était sans doute bien plus utile que de les brûler vives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voie sans issue - [Ulysse]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voie sans issue - [Ulysse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» «L'amour physique est sans issue; je t'aime... moi non plus.» Serge Gainsbourg. — Lune d’Émeraude & Raillerie d’Antan
» [HISTOIRE] Cauchemar sans issue
» Sans issue
» Lee Hyeon ✘ Mais toujours sur les tissus ces marques seront sans issue
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldfish Complex :: Alaria - La ville des crustacés :: Arrêt des Chaloupes-