N
O
S

C
O
P
A
I
N
S

T
O
P
-
S
I
T
E
S

N
A
V
I
G
A
T
I
O
N

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous recherchons activement des demoiselles, merci :D
Nous recrutons un nouvel animateur, c'est par ici !
Venez participer à la tombola !

Partagez | .
 

 • Le magasin des suicides | By Nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARDIEN DE NUIT
avatar

Nothing Fields
GARDIEN DE NUIT


Coquillages : 2892
Messages : 39

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: • Le magasin des suicides | By Nothing   Mer 25 Mar - 13:15

SUICIDE STORE • NOTHING FIELDS


Fields shop'

« Les humains sont d'un ennui.. »
En fait il s'agit juste d'une citation. Mais à la réflexion, je le pense réellement. Ils sont fragiles, mais ce sont des créatures fascinantes de par leur bêtise. Ils ruinent le présent en se souciant de l'avenir et ils pleurent l'avenir en se rappelant le passé. Et à la vérité, je n'en suis pas si loin. Je fous en l'air mon présent en me souvenant de ce que j'ai vécu. Ridicule, hein ? Complètement, vous pouvez le dire. Tout en sachant que nous, vampires, sommes censés être d'immortels personnages. Alors se lancer dans une nostalgie ad vitam aeternam... Je commence, personnellement, à y être habitué. Mais les autres, j'en doute. Me supporter semble relever de l'inimaginable. Preuve en est avec Nolahn, hein. J'étais réellement amoureux de lui, jusqu'à penser que je ne me relèverais jamais de ce chagrin d'amour. Mais j'en parlerai tout à l'heure, dans mon histoire. Ça n'a rien à faire ici, après tout.

Il n'a pas fait de mon caractère ce qu'il est désormais. Mais il a été le fondateur de cette rancœur. Le moteur qui m'a permis de mettre un pied devant l'autre longtemps après son abandon. Parce-que ouais, j'ai fait comme ses lâches et je me suis laissé aller à la peine au lieu de me remettre debout dans l'immédiat. Mais tu vois, j'avais jamais vécu ça. Je n'avais jamais été accroc à quelqu'un. S'il avait été de la drogue, il aurait été ma dose quotidienne. Et à cette époque là de ma vie, j'étais putain d'heureux. J'aurais pu me coucher à ses pieds, me foutre à genoux pour lui. Mais il n'en avait que pour l'autre, bordel ! Ouais, je suis radicalement jaloux. Problème ? Obsessionnel aussi. Parce-que j'ai pas pu m'empêcher d'aller savoir ce qu'il faisait, où et comment. Un véritable petit espion. J'aurais pu former des femmes à traquer leur mari suspecté d'adultère. Mais j'en ai tellement rien à foutre des autres. En même temps, on m'a très bien appris à devenir égoïste, à ne penser qu'à ma gueule, ma gueule et ma gueule. J'étais jeune tu vois. A peine un petit adolescent, rouquin de surcroît, avec une bonne bouille de bébé joufflu. Et j'ai voulu me différencier de l'autre. D'abord je me suis devenu blond, j'ai commencé à m'habiller en noir, à foutre des chaînes à mon pantalon. Mais ça ne reflétait en rien cette obscurité constante que je portais. J'aurais dû devenir emo tiens, hahah. Puis, quand j'ai été largué de ma propre maison, ( ou presque, c'était pas tout à fait chez moi, après tout ), j'ai teint mes cheveux en noir et j'ai pris goût au maquillage. J'ai toujours estimé qu'on peut deviner certains traits de caractère rien qu'avec le code vestimentaire de quelqu'un. Et c'est vrai qu'il m'arrive de me demander ce que je peux inspirer aux autres. Puis l'idée s'en va et je m'en fou à nouveau.

Homme ou femme, je sais qu'on se tourne sur mon passage, parfois. Parce-que je fais androgyne, avec mes tifs trop longs et mon visage efféminé. Puis faut dire que je ne suis pas spécialement musclé. Un vampire n'en a absolument pas besoin. Du moins, je n'ai jamais trouvé que. Mais une nana' d'un mètre quatre-vingt quatre, c'est rare. Puis je préfère de loin les mecs qui prennent soin d'eux, qui ont un style qui s'approche du mien, plutôt qu'un vieux beauf baraqué dégueulasse. Cela dit, et pour être honnête... J'aime flirter. J'aime éveiller le désir ; Allumer les gens. Uniquement ceux qui sont à mon goût, évidemment. Et si on devait imaginer ma voix se glisser contre l'oreille d'un autre, ce serait sûrement celle de Nicholas Matthews. Ni adolescent, ni homme. En soi, je trouve que c'est une belle voix. L'arrogance, le narcissisme n'ont jamais été que plus appréciables chez moi. Je m'estime, oui. Et je le mérite, de mon avis. Ça doit faire partie intègre de mon honnêteté. Je déteste les personnes qui ne le sont pas. De plus, j'aime particulièrement la couleur de mes yeux qui n'est autre qu'un gris très clair, qui vire au rouge sanguin lorsque la faim me vient.


★ RP's en cours

★ RP's terminé(s)

L'enclos dominé par l'ombre feat Kieran
★ RP's abandonné(s)




_________________




Dernière édition par Nothing Fields le Mer 1 Avr - 17:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GARDIEN DE NUIT
avatar

Nothing Fields
GARDIEN DE NUIT


Coquillages : 2892
Messages : 39

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: • Le magasin des suicides | By Nothing   Mer 25 Mar - 13:16



Wanted links




Kieran Vassilios • Récidiviste
J'ai jamais vu un gamin aussi casse-burnes que toi. Faut que toutes les nuits, tu sortes de ta chambre, que je te retrouve au croisement des couloirs, ou sur la terrasse du toit. Qu'est-ce que tu attends de moi ? Rien, je le sais. T'aimes juste me faire chier. Mais il me semble, qu'intimement, au fil des nuits, j'ai commencé à m'attacher à toi. J'y peux trop rien, je crois. Mais parler avec toi, c'est devenu quelque chose de naturel. Qui plus est, tu es une de mes rares compagnies nocturnes, bien que la plupart du temps tu t'endors sur mon épaule alors qu'on discute.
Alias O. Fawkes • Voisin
Pour être tout à fait honnête, je ne connais pas spécialement Alias. C'est un type un peu bizarre qui s'amuse à me laisser mes pochettes de sang en évidence afin que je n'oublie pas de manger. Et j'avoue à contre coeur que ça a tendance à fonctionner... Mais avant tout, c'est mon voisin de lit. Celui qui raconte sa journée avant de trouver Morphée, celui qui rentre parfois dans la salle de bain en pensant que j'étais parti, celui qui aime bien voler mes boxers mais qui n'en dira traître mot... C'est mon colocataire.
Jordann Reeves • Lien
Martinus agens illas provincias pro praefectis aerumnas innocentium graviter gemens saepeque obsecrans, ut ab omni culpa inmunibus parceretur, cum non inpetraret, minabatur se discessurum: ut saltem id metuens perquisitor malivolus tandem desineret quieti coalitos homines in aperta pericula proiectare.
Nüyati Ohanzee • Lien
Martinus agens illas provincias pro praefectis aerumnas innocentium graviter gemens saepeque obsecrans, ut ab omni culpa inmunibus parceretur, cum non inpetraret, minabatur se discessurum: ut saltem id metuens perquisitor malivolus tandem desineret quieti coalitos homines in aperta pericula proiectare.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARCHIVISTE ◊ ORACLEMODÉRATRICE
avatar

Seiichi Hasegawa
ARCHIVISTE ◊ ORACLE
MODÉRATRICE


Coquillages : 3867
Messages : 136

Bonus
Inventaire:
Bloc-notes:
MessageSujet: Re: • Le magasin des suicides | By Nothing   Mer 6 Mai - 13:50

Bonjour ! On avait parlé d'avoir un lien un de ces jours, donc je viens un peu aux nouvelles là-dessus ^^ Des idées ? J'ai une DC aussi, Anko, avec laquelle on peut également avoir un lien !

_________________
#003366 - Fiche - Carnet de Bord - DC : Anko Kobayashi.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlitarchives.tumblr.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: • Le magasin des suicides | By Nothing   

Revenir en haut Aller en bas
 

• Le magasin des suicides | By Nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Magasin de bitz
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Magasin d'arme
» Magasin de glaces Florian Fortarôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldfish Complex :: Bullatorium :: Serrons nous les nageoires :: Carnet de bord-